Comment garder une longueur d'avance sur les changements réglementaires en matière de sécurité alimentaire

3 moyens d'assurer la sécurité alimentaire et d'être prêt pour l'avenir

  • Perspectives
  • Février 11, 2021
Deux employés chargés de la sécurité alimentaire inspectent l'équipement dans une usine

Chaque année, les produits alimentaires représentent 1 600 milliards de dollars (USD) du commerce mondial. Les industriels jouent un rôle essentiel en veillant à ce que les consommateurs reçoivent des produits sûrs.

Les rappels, les plaintes des clients et les tendances de l'industrie peuvent entraîner des modifications des réglementations relatives à la sécurité alimentaire qui doivent être suivies par les industriels. 

Alors, pourquoi certaines sociétés peinent-elles à répondre aux exigences des changements réglementaires, tandis que d'autres s'y adaptent plutôt facilement ? Comment ces sociétés s'y prennent-elles pour garantir une sécurité alimentaire, être prêtes pour l'avenir et même garder une longueur d'avance ? 

Pour le savoir, nous nous sommes appuyés sur l'immense connaissance et l'expérience de certains de nos propres experts qui guident et forment les clients afin de les préparer aux défis de la sécurité alimentaire avant qu'ils ne se présentent. 

Voici les mesures prises par certaines sociétés pouvant être suivies par d'autres pour assurer la sécurité alimentaire et être prêtes pour l'avenir

Développez une culture forte de la sécurité alimentaire

Créer et maintenir une philosophie d'amélioration continue à l'échelle de la société est plus important que d'avoir un programme ou d'afficher un énoncé de mission dans les salles de conférence. Les marques qui réussissent ont adopté un état d'esprit qui s'est véritablement ancré dans la culture de l'entreprise. 

« Il s'agit de l'élément central », déclare Anthony Saitta, spécialiste en sécurité alimentaire chez Commercial Food Sanitation (CFS), une société d'Intralox. « Le respect des normes de sécurité alimentaire les plus élevées doit être considéré comme une priorité à tous les niveaux de l'organisation. »

Dans ces types de cultures, le message sur la sécurité alimentaire est communiqué ouvertement dans l'ensemble des sites. Cet élément de la vision de la société est exposé partout, et il en est de même pour les éléments mesurables tels que le nombre de prélèvements, le nombre de livres portées pendant une période donnée, ou la fréquence de l'entretien préventif. Une telle utilisation des données est un autre indicateur du sérieux des équipes en matière de sécurité alimentaire et d'amélioration continue.

Tous les employés de l'usine sont responsables de la sécurité alimentaire.

Cari Rasmussen, spécialiste en sécurité alimentaire, Commercial Food Sanitation

Anticiper l'avenir fait également partie de cet état d'esprit. Lorsque les changements réglementaires sont annoncés, les cultures proactives réfléchissent à ce qu'elles peuvent faire pour se préparer, plutôt que de réagir parce qu'un événement regrettable s'est produit. « Tous les employés de l'usine sont responsables de la sécurité alimentaire », déclare Cari Rasmussen, spécialiste en sécurité alimentaire chez CFS. « Cela commence par reconnaître les rôles proactifs que chaque équipe du site peut assumer. L'idée selon laquelle la sécurité alimentaire se limite à la qualité et au nettoyage est fausse. »

Participants suivant la formation à la conception hygiénique CFS

Des industriels de l'agroalimentaire assistent à une session de formation pratique à la conception hygiénique dirigée par des experts de CFS

Kevin Guernsey, directeur mondial R&D des produits modulaires en plastique FoodSafe™ d'Intralox®, a également observé un changement de culture dans l'industrie. « Pendant des années, la mesure clé des industriels de l'agroalimentaire était le nombre de livres à la sortie », explique-t-il. Cependant, les mesures de production doivent être équilibrées avec les objectifs en matière de sécurité alimentaire. « Il ne s'agit pas uniquement de produits dans un emballage, mais plutôt de la quantité de produits exempts d'agents pathogènes et de contamination par corps étrangers. »

Succès : une usine de traitement de crevettes nord-américaine a amélioré le nettoyage de 95 % et a obtenu la certification BAP afin d'assurer la sécurité alimentaire et d'être prête pour l'avenir. 

Découvrez comment

Impliquez les équipes pluridisciplinaires dès le début

Nous constatons systématiquement de bons résultats lorsque les industriels de l'agroalimentaire sont ouverts à la collaboration dès le début d'un nouveau projet. 

« Avant de construire un nouveau système », explique Guernsey, « il est préférable que nos clients fassent appel à leur propre équipe de base dans des domaines transversaux tels que la sécurité, le nettoyage et l'entretien. Ils connaissent les effets des opérations et du nettoyage sur l'équipement, et cela nous aide, en tant que partenaire, à avoir une vision complète de ce que nous devons réaliser. »

Incluez également le fabricant de votre équipement dans la discussion. « Les industriels nous disent que certains équipements ne sont pas aussi faciles à nettoyer ou à entretenir qu'ils le souhaiteraient », constate Cari Rasmussen. « Cependant, pour que vos fournisseurs d'équipements puissent vous aider à atteindre vos objectifs, ils doivent également être inclus dans ces discussions préliminaires. »

Intralox, Commercial Food Sanitation et votre fournisseur d'équipements

Avant de mettre à niveau ou d'étendre vos installations, assurez-vous d'impliquer Intralox, CFS et vos fournisseurs d'équipements dès le début du nouveau projet. Les industriels ont souvent les meilleures chances d'assurer la sécurité alimentaire et de structurer des usines prêtes pour l'avenir lorsque toutes les parties travaillent ensemble sur les solutions.

« Si tout le monde se sent concerné et pose les bonnes questions, vous avez le maximum de chance d'être prêt pour l'avenir », déclare Anthony Saitta. « Un système de convoyeur construit pour aujourd'hui devra toujours être nettoyé, inspecté et entretenu dans 20 ans. Il est donc très important de rassembler tout le monde dès le début d'un projet. »

Allez au-delà de ce qui est requis

Lorsqu'une nouvelle réglementation en matière de sécurité alimentaire est annoncée, commencez immédiatement à réfléchir à ce que vous pouvez faire pour non seulement répondre à ces exigences, mais également pour les dépasser. 

« Nous avons vu certaines entreprises attendre jusqu'à l'échéance, paniquer, puis réagir », explique Cari Rasmussen. « N'attendez pas que les conseils viennent à vous. Commencez à travailler de manière proactive sur ce que la réglementation pourrait exiger afin d'avoir une ou deux longueurs d'avance. »

Il existe un terme japonais, « poka-yoke », qui signifie « anti-erreur ». Kevin Guernsey et son équipe l'ont ajouté à leur vocabulaire de travail. « Pour nous, ce terme signifie que nous devons toujours penser à concevoir pour l'avenir et à construire des choses qui permettent d'éviter les erreurs », explique-t-il.

Conseil de l'équipe Intralox : recherchez des fournisseurs d'équipements qui souhaitent améliorer en permanence la conception de leurs équipements et collaborer avec vous et votre fournisseur de tapis afin de créer des solutions durables.

Les industriels agroalimentaires ont une énorme responsabilité, qui se traduit par des défis complexes : produire des aliments sûrs, tous les jours, à un prix abordable. Mais même avec des équipements plus anciens et des budgets serrés, certains éléments peuvent être contrôlés afin de faire de votre usine un environnement sûr et prêt pour l'avenir. 

Développez une culture interne forte. Impliquez tout le monde. Soyez proactif et vous aurez toujours une longueur d'avance sur ceux qui ne planifient pas et se démènent pour suivre les règles à la dernière minute. L'enjeu est trop important lorsque, littéralement, vous nourrissez le monde.

Collaborez avec Intralox pour relever vos défis en matière de sécurité alimentaire. Consultez notre page d'assistance client.


Actualités et perspectives