Repenser la pénurie de main-d'œuvre sur vos lignes d'emballage

Comment limiter les pertes de production et renforcer les performances de votre équipe avec une main-d'œuvre limitée

Opérateurs portant des masques et des blouses blanches sur la ligne d'emballage

Pénurie de main-d'œuvre : l'industrie manufacturière ne peut y échapper. Elle exacerbe encore les difficultés liées à la raréfaction des pièces, aux longs délais de construction des machines critiques et aux pertes de production.

Malgré la prévalence de ces défis, les attentes ne font qu'augmenter pour les fabricants : ils ont du mal à recruter, former et fidéliser leur main-d'œuvre tout en subissant une forte pression sur leurs opérations stratégiques pour satisfaire un personnel contrarié.

Nous nous sommes entretenus avec nos experts pour glaner quelques idées exclusives sur la manière de relever et de surmonter ces défis à court terme tout en continuant à préparer l'avenir.

Les petits changements ont un impact considérable

Envisager de réorganiser à court terme la configuration de votre ligne peut entraîner des différences visibles dans votre production, en particulier pour les usines de grande taille.

« Si vous effectuez la palettisation en fin de ligne, prévoyez une zone centralisée », conseille Frank Solitario, vendeur de solutions Activated Roller Belt (ARB) d'Intralox. « Ainsi, la palettisation se déroulera dans un lieu concentré et vous pourrez gérer l'opération confortablement avec moins d'intervenants. Si un employé peut travailler sur deux lignes parce qu'elles sont plus centralisées et plus rapprochées, et si vous êtes en mesure de trier selon l'UGS que vous utilisez, vous aurez non seulement besoin de moins de personnel, mais il est également probable que vous gagniez en efficacité. »

Icône de médaille avec étoile

Pleins feux sur la réussite : le groupe Costa

Découvrez comment Intralox a aidé le groupe Costa à accroître sa productivité en réaffectant huit postes de travail pour mieux gérer les volumes supplémentaires et optimiser ses effectifs.

Consultez l'étude de cas

Un changement modeste comme la centralisation de votre zone de palettisation peut vous aider à réaliser des économies sur la main-d'œuvre, les chariots élévateurs et leurs opérateurs tout en réduisant la circulation des chariots. La sécurité des employés s'en voit améliorée et cela peut contribuer à relever de nombreux défis dans l'usine. Combinée avec d'autres changements mineurs, cette centralisation peut s'inscrire dans le plan de votre usine à long terme. Vous gagnerez ainsi en efficacité et irez facilement et de manière rentable vers la palettisation automatisée centrale sans passer par une automatisation immédiate de palettiseurs.

Repensez la notion même de main-d'œuvre

« En déployant un effort concerté en matière d'automatisation, vous permettrez à vos employés satisfaits par leur travail d'être affectés à des postes moins pénibles, voire plus intéressants pour eux », explique Karl Easey, vendeur de solutions ARB d'Intralox.

L'objectif n'est pas d'éliminer la main-d'œuvre, mais plutôt la dépendance vis-à-vis d'elle dans certains domaines particuliers. Ainsi, les compétences et les connaissances du personnel sont disponibles ailleurs, là où elles ont un impact plus positif sur la production.

Karl Easey
Karl Easey
Vendeur de solutions ARB d'Intralox

« Lorsque nous avons travaillé avec le groupe Costa sur son projet d'automatisation, il ne s'agissait pas d'éliminer la main-d'œuvre, mais de supprimer huit à dix ouvriers de la zone de palettisation et de les déplacer en amont vers la calibreuse et la zone de manutention des cartons. Cela a permis d'accroître le débit sans nécessiter plus de personnel par un déploiement à plus forte valeur ajoutée des intervenants existants. »

Optimisation et justification des processus

L'estimation du volume futur devrait vous aider à comprendre la meilleure façon de préparer l'avenir avec l'automatisation ou l'optimisation des processus. Si le volume est perçu comme faible ou si vous avez des lignes à faible débit, il n'est pas forcément souhaitable d'investir dans l'automatisation. À court terme, une solution de fortune simple pourra suffire.

Qu'est-ce qui constitue une bonne solution de dépannage à court terme ? « Selon votre industrie, il peut s'agir du conditionnement robotisé en carton », avance Frank Solitario. « Il est possible de monter un petit système robotisé au-dessus de votre convoyeur et d'utiliser son système de vision pour le ramassage et l'emballage. Si vous comparez le nombre d'opérateurs affectés au conditionnement en carton par rapport au coût de ce système robotisé, vous constaterez une économie immédiate. Cela peut représenter jusqu'à 12 opérateurs qui peuvent être réaffectés dans de nouvelles zones. »

Conseil de l'équipe Intralox : pour certains changements de processus simples, essayez d'automatiser les processus qui ne changent pas fréquemment, parmi lesquels le conditionnement des caisses, l'application d'étiquettes, l'inspection des produits et la manutention des produits rejetés.

Planifiez sur le long terme avec le bon partenaire

L'époque actuelle nous contraint à innover et à préparer l'avenir. Si vous êtes à la recherche de solutions rapides à court terme pour faire face à la pénurie de main-d'œuvre, mettez en place un plan provisoire et un plan à long terme. Lorsque vous serez prêt à abandonner vos solutions provisoires, faites le bon choix de partenaire pour vous aider à atteindre vos objectifs d'automatisation. En faisant appel dès le départ à des partenaires comme Intralox, vous vous assurerez d'avoir moins besoin de solutions temporaires à l'avenir.


Actualités et perspectives